Théâtre Jean Vilar, parent pauvre de la Fédé Wallonie-Bruxelles

27/06/2012     Actions     admin

En Conseil Communal de ce 26 juin 2012, nous avons approuvé les conventions relatives au financement des 8 millions nécessaires à la reconstructions du Théâtre Jean Vilar à Louvain-la-Neuve.

La ville va prendre en charge 50% de la part non subsidiées par la Fédération Wallonie-Bruxelles (ex Communauté française); ce qui représentera une charge de 330.000eur par an, lesquels seront remboursés par le Théâtre sur ses frais de fonctionnement.
Les autres 50% non subventionnés seront pris en charge par la Province de Brabant wallon.

Bien sûr, il y aura toujours un risque pour la Ville mais il fallait prendre ses responsabilités et suppléer les trop faibles interventions financières de la Féd. Wallo-Brux à l'avantage du théâtre le plus fréquenté de la Communauté française.


Il est vrai qu'il est choquant de constater que la Ville doive ainsi remplacer la Féd. Wallo-Brux pour financer un outil culturel de la qualité du Théâtre Jean Vilar quand on connait les budgets pharaoniques dévolus à Mons 2015 ou encore aux gares dessinées par Calatrava à Liège et Mons par la SNCB et ses pouvoirs publics subsidiants.


Mais, que voulez-vous, le plus grand défaut du Jean Vilar est de se trouver en Brabant wallon qui est toujours parent pauvre des gouvernements PS-cdH-Ecolo qui n'ont d'yeux que pour Liège et Mons.


 Ajouter un commentaire 
Votre nom :
Votre courriel :
Votre note :
Commentaire :
Me prévenir lorsqu'il y a de nouveaux commentaires sur cette page
 
This is a captcha-picture. It is used to prevent mass-access by robots. (see: www.captcha.net)
Retranscrivez ici les lettres contenues dans l'image ci-dessus: