Chronique urbanistique

24/08/2012     General     admin

CHRONIQUES URBANISTIQUES :

I . REBONDISSEMENTS DANS LE DOSSIER DU CHATEAU BALZAT :

Avant que le Collège Communal ne prenne position sur le gigantesque projet du château Balzat (140 logements, une maison de repos de 120 lits, 130 places de parking...), nous avions fait état des nombreuses dérogations au règlement communal d’urbanisme (RCU) demandées par le promoteur ainsi que du non-respect du schéma de structure communal (SSC) en terme de densité et d’affectation. Ceci sans compter l’impact paysager néfaste du projet se présentant en 3 blocs hauts de 7 niveaux (côté avenue des combattants) et 4 niveaux (côté avenue des villas) et les innombrables problèmes de mobilité sous-jacents….

Rien n’y a fait puisque le 13 avril dernier, le Collège (Ecolo, CDH et PS) émettait un avis positif malgré les nombreuses réclamations formulées par les riverains ensuite de quoi, le Fonctionnaire-délégué de la Région a refusé ledit permis pour les multiples raisons évoquées. Un recours a alors été introduit par le promoteur auprès du Ministre compétent et une nouvelle enquête publique vient d’être ouverte pour couvrir certaines irrégularités de l’enquête publique précédente. Si, comme nous, vous êtes toujours opposés au gigantisme du projet, nous vous encourageons à aller consulter le dossier à la Commune et à réagir avant le 17 août prochain.

 

II. NOMBREUX PROJETS MIS « AU FRIGO » :

Beaucoup de gros projets immobiliers approuvés par la majorité (Boisette, Piroy, Buston, prairie Orban, Petit Rypin….) ont été mis en attente jusqu’aux élections communales d’octobre prochain mais représenteront un enjeu électoral important entre la majorité sortante et les opposants à la densité excessive d’OLLN. Surtout restez vigilants !....

 

III. VOLONTE REELLE DU COLLEGE DE MAINTENIR NOTRE QUALITE DE VIE ?

D’un côté, le Collège déclare vouloir maintenir « la qualité de vie » et vouloir repenser au « devenir de notre commune » pour les 15 prochaines années en lançant-en fin de mandature- la procédure de révision du SSC et l’adaptation du RCU,

et de l’autre, il soutient des projets immobiliers défiants les règlements en vigueur (projet Balzat mais aussi projets Courbevoie, Baraque ou Piroy envisagés avec des densités hors normes) !....

C’est tout et son contraire et il est normal que tout un chacun soit perdu par cette façon de procéder qui court-circuite le processus démocratique. -Il faut que les options présentées aux électeurs soient claires. -Notre Ville a besoin de repères et de règles précises qui protègent les densités d’habitat existantes des dérives mercantiles de certaines promotions immobilières qui veulent bétonner toutes les surfaces disponibles sous prétexte d’une demande importante d’habitants de l’agglomération bruxelloise attirés par le Brabant Wallon et les facilités du RER. -Nous défendons un vrai projet de Ville élaboré avec la participation citoyenne, qui conjuguerait « urbanisme et développement durable » avec respect de la qualité de vie existante et des attentes légitimes des habitants en matière de services et de développement économique. -Nous prônons la promotion d’un éco-quartier dans la zone Athéna à LLN, à l’instar de ce qui a été réalisé par la ville de Malmö en Suède avec des maisons contemporaines et des immeubles à taille humaine, chauffés par le soleil tout en fournissant l’électricité, en utilisant la géothermie, la récupération des eaux de pluie pour les sanitaires, les puits canadiens, les pompes à chaleur, les toits végétalisés... -Un partenariat public-privé pour un projet de cette envergure permettrait de promouvoir l’innovation technologique et l’accès au logement en dessous des prix du marché pour nos jeunes ménages désireux de rester vivre dans notre Ville…

Pour la liste OLLN 2.0, Bénédicte KAISIN (MRIC) &

pour le Comité du Piroy, Pascal HANIQUE. 


 Ajouter un commentaire 
Votre nom :
Votre courriel :
Votre note :
Commentaire :
Me prévenir lorsqu'il y a de nouveaux commentaires sur cette page
 
This is a captcha-picture. It is used to prevent mass-access by robots. (see: www.captcha.net)
Retranscrivez ici les lettres contenues dans l'image ci-dessus: