Notre analyse du PST

28/10/2013     Actions     Denis Vandenbergen

Le Collège communal a présenté ce mardi 22 octobre en séance du conseil son Plan Stratégique Transversal (PST) préparé en collaboration avec l'administration. Nous tenons à les remercier pour ce travail.
520 fiches descriptives pour tracer 20 objectifs stratégiques de la majorité pour cette législature. Pour rappel, ce PST remplace la Déclaration de Politique Générale que tout Collège doit produire après les élections. Une sorte de liste d'intentions, le programme de la majorité pour les 6 années de gouvernance. Dans ce sens, nous regrettons que l'Olivier Ottintois, au pouvoir rappelons-le depuis plus de 12 ans, ai mis 1 an pour produire ce document.

Notre groupe a analysé toutes ces fiches. Nous vous livrons ci-dessous ces analyses présentées au Conseil communal classés par thématique.

 

Aménagement du territoire et urbanisme (Bénédicte Kaisin)
De façon générale, je tiens à remercier au nom de mon groupe, le Collège et tous les services de l’administration pour le travail important effectué pour la réalisation du PST qui nous est présenté ce soir.
Concernant les actions relatives à l’aménagement du territoire, je tiens également à remercier tout particulièrement l’échevin et le service de l’urbanisme pour tout ce que nous avons pu y lire…
Nous avons compté 14 fiches pour cette thématique dans lesquelles nous avons, avec bonheur, pu constater qu’aucun projet n’était envisagé pour le plateau de Céroux, la vallée de Pinchart, le Petit Ry ou encore Limelette….
A la relecture des différents programmes électoraux, nous nous sommes rappelés que certains partis dont le CDH, qui a la compétence de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme dans son portefeuille, indiquait expressément qu’il fallait prendre en considération les spécificités, certes des centres, mais aussi des autres villages et quartiers de notre commune. Ainsi, le programme de la liste Avenir indiquait « Nous ne partageons pas la vision globalisante, proposée parfois, qui tend à considérer l'ensemble du val de Dyle comme une seule entité urbanistique et sociale allant de la porte de Limelette à Court St Etienne » et proposait, judicieusement je pense, d’appréhender l’espace central d’Ottignies en quatre parties, à savoir :
     « 1. Le coeur de ville proprement dit, allant du pont de la gare d’Ottignies à la place de Mousty
        2. La zone de la gare d’Ottignies ;
        3. La vallée à Limelette, à cheval sur l’avenue Albert 1er, de la gare à la place de l’Europe ;
        4. La vallée de la Dyle et la route provinciale de Mousty à Court St Etienne ».
Concernant la mise en œuvre de l’urbanisation des ZACC périphériques, à l’ouest du noyau urbain central d’Ottignies (Piroy, Boisette, Croix-Thomas….), il était proposé de l’engager suivant un programme et un calendrier maîtrisé après avoir trouvé des solutions aux questions de la mobilité des quartiers, de l’athénée et de la clinique….
(Programme : densité, gabarits, espaces verts, mobilité…)
Le caractère villageois de Céroux et des hameaux jouxtants devait aussi être respecté dans tout développement équilibré….
Nous concluons donc de notre lecture du PST proposé ce soir, que ces plateaux et quartiers seront protégés pour les 5 années à venir tant que des solutions préalables à la mobilité notamment, n’auront pas été trouvées et là vraiment, du fonds du cœur, merci, Monsieur du Monceau ! …
2. Le CDH avait aussi proposé qu’« En dehors des instruments réglementaires et administratifs, la Ville établisse une déclaration d'intention à l'attention des nouveaux habitants constructeurs et opérateurs immobiliers », cela ne figure pas dans le PST. Nous avons un petit regret dans la mesure où cette mesure pourrait contribuer à une meilleure information des citoyens et nouveaux citoyens de notre commune…

3. On apprécie par contre la fiche 143 qui prévoit un règlement visant à la rénovation et à l’embellissement des façades (avenue de combattants)… cette proposition figurait aussi dans notre programme. Nous espérons, comme nous le proposions, que des aides financières seront prévues pour les habitants s’inscrivant dans une rénovation ou un embellissement de façade.

4. Pour le reste, on observe qu’il n’y a pas grand-chose de nouveau ; il est question de projets initiés de longue date, budgétisés et subsidiés…. Pas de coût nouveaux envisagés pour les années à venir et là aussi on tient à dire MERCI pensant que ce n’est vraiment pas le moment de venir ajouter des projets à l’emporte-pièce et/ou des projets que l’on ne sait pas évaluer….

5. De manière générale, on peut s’inscrire dans les fiches 130 (PCM-LLN), 133 (avenant au schéma général de la Baraque), 137 (les études relatives à la gare d’Ottignies pour autant que nous tombions d’accord avec la délimitation exacte de la zone), 138 (schéma général d’aménagement), 139 (schéma de structure et RCU) etc….
Tous ces documents sont autant d’outils qui doivent soutenir, en principe, une planification réfléchie de l’aménagement du territoire.
Cela étant, il nous est très difficile à ce stade d’émettre des critiques, bonnes ou mauvaises, par rapport à ces outils de planification dans la mesure où les orientations politiques qui sous-tendront ces outils ne figurent pas au PST…
Mais nous aurons l’occasion de débattre sur ces schémas et plans durant les 5 années à venir quand les travaux de révision seront plus avancés….

Logement et habitat (Bénédicte Kaisin)

Nous avons lu également avec attention les 9 fiches proposées sur cette thématique.

Au même moment où dans votre PST vous annoncez la création d’un groupe de travail permanent sur le logement (composé  d’un représentant du collège, de la présidente du CPAS et de mandataires chez les acteurs locaux ) nous apprenions la décision du Collège (à sa seule initiative et sans aucune concertation avec les intéressés !!) d’éliminer de la ville la plus grosse société de logements de service public (l’IPB) !!!

Bravo la participation et la transparence !....

Ce point nous met hors de nous et nous l’aborderons juste avant le huis clos comme prévu….

Mais revenons à vos autres fiches….

Des bonnes idées avaient été émises mais quid des AIS (agences immobilières sociales), qu’en est-il des aides fiscales à l’acquisition, quid des primes communales, quid des logements d’attente supplémentaire ?...

Nous n’avons rien trouvé dans le PST à ce propos….

Votre nouveau cheval de bataille est le Community Land Trust… qui n’est possible qu’à LLN où l’UCL est d’accord de mettre à la disposition de la société de logements publics en charge de ce territoire (Notre Maison dont le SS est à Charleroi), le terrain nécessaire pour réaliser pareils projets (mais que fait la ville d’ottignies pour l’autre société de logements publics (IPB), que propose-t-elle ??? Rien !)….vous parlez également de la création de « groupes  d’épargne collective et solidaire » etc : mais il n’y a aucun objectif chiffré en matière de nouveaux logements et cela c’est grave car des centaines de candidats locataires d’un logement public à un prix raisonnable et des centaines de ménages désireux d’acquérir un bien dans notre ville attendent….

Pour nous, Madame L’Echevine, ce qui est proposé reste au stade de belles déclarations d’intentions,  sans objectifs clairs, sans propositions concrètes et chiffrées….

Je lis : créer un groupe de travail permanent sur le logement, proposer au CC une déclaration de politique du logement…, créer un CLT et envisager…. créer un groupe d’épargne collective…. obtenir lors de ddes de permis de lotir un (lequel ???) pourcentage de logements (c’est-à-dire augmenter les charges

d’urbanisme pour les lotisseurs qui ne pourront encore qu’augmenter leurs prix !!!!), développer le travail ( ?) d’information des habitants sur les primes régionales/provinciales (quid des primes communales éventuelles ????) etc etc…..

Nous nous attendions à un grand plan logement reprenant non seulement les modalités mais aussi et surtout des objectifs bien précis autorisant à terme l’évaluation de votre politique en matière de logement, ce qui n’est pas le cas….

Nous ne pouvons en conséquence absolument pas vous suivre dans votre plan d’actions et c’est plus que regrettable…. 

Communication, politique des ainés et accueil des gens du voyage (Karin Tournay)
Point 93 : réaliser diverses actions de sensibilisation relatives aux violences intrafamiliales et sociétales dont seraient victimes les enfants, les adolescentsPoint 91 : Renforcer la visibilité des services offerts par le BCO, le site internet via un courrier individualisé envoyé aux aînés (chèques taxis, guide social version papier)
Le problème pointé est le bon, la communication n’est pas optimale mais l’action mise en place dans le PST n’est pas très claire, ni bien définie
Qu’est-ce que cela couvre exactement ? En 2014, on peut voir dans le PST un coût de 2500 €
Mais quid des autres années ?
Même chose pour le point 93, coût unique de 1000 € mais quid des autres années ?

Coût de 1000 € uniquement en 2014

Point 103 : Soutenir les aînés dans leur avancée en âge grâce au maintien d’une place dans la cité, organisation d’activités – sensibilisation des aînés à leur devenir
Vous annoncez dans le PST un budget de 25 000 € étalé sur 2014/2015/2016/2017 et 2018.
Idem pour le point 105 ? 2500 € en 2014
Quelles sont les activités prévues dans le cadre des différents points ? Car ce n’est pas très explicite dans le PST

Point 115 : Restez attentif à la possibilité d’aménager un nouveau terrain encore plus approprié à l’accueil des gens du voyage
Parle- t-on dans le point 115 de l’aménagement possible d’un terrain pour remplacer un terrain existant (celui du Château d’eau) ? Ou est-ce un terrain supplémentaire ?
Plutôt que d’aménager un terrain supplémentaire, ne serait-il pas plus opportun d’organiser une concertation supra communale avec les communes environnantes ?
Est-ce le rôle de la Ville d’Ottignies Louvain-La-Neuve de suppléer à l’absence de politique en la matière de la part des communes avoisinantes ?
Quid des coûts ? Les gens du voyage paient-ils quelque chose ? Une caution est-elle donnée ? Paient-ils les sacs poubelles ?
Mr le Bourgmestre, dans votre programme électoral, vous annoncez continuer à soutenir l’initiative citoyenne qui a permis l’ouverture d’un centre d’accueil de jour pour les sans-abris, et l’ouverture d’un centre d’accueil de nuit pour les personnes fragilisées en collaboration avec la province.
Nous trouvons cette initiative formidable mais nous n’en retrouvons pas trace dans le PST. Qu’en est-il alors de l’aide apportée aux sans –abris ? Et du coût éventuel ?

Politique des aînés (Patrick Piret-Gerard)

Notre groupe a relevé trois points qui méritent considérations :

1/ Maison de repos, maison de repos et soins (MR et MRS) :

Nous voyons avec satisfaction que le projet d’une MRS s’inscrit dans les priorités de la majorité communale…mais nous regrettons qu’elle ne soit programmée que pour 2018 voire plus tard.

De même nous souscrivons  à l’idée d’introduire une demande de principe pour l’agrément d’un maximum de lits MR-MRS pour Ottignies Louvain la Neuve dans le cadre d’une future programmation mais nous insistons sur le fait que cette demande doit concerner des lits MR – MRS…publiques ! Ottignies Louvain la Neuve n’en a toujours pas et, comme le distinguo existe entre public et privé, nous souhaitons que la priorité soit clairement inscrite dans le programme. Nous suggérons aussi une collaboration synergique dans cette demande avec les communes n’ayant pas encore de MR et/ou MRS publique !

2/ Nous sommes aussi satisfaits de constater qu’un Centre de jour reste inscrit au programme mais nous regrettons que là il n’y ait aucune échéance…serait-ce donc au-delà de 2018 ? La demande est pourtant criante et nos concitoyens concernés doivent s’inscrire ailleurs sur des listes d’attente !

3/ Si nous voulons croire que le maintien à domicile des personnes âgées et/ou dépendantes  reste un choix que la majorité partage avec nous, nous regrettons que les moyens pour y parvenir ne soient pas plus étoffés et mieux mis en évidence à travers le PST (au-delà et avec ce qui se fait déjà au CPAS)…en particulier des solutions relatives à l’aide et à la présence à domicile (gardes malade ; aides-soignantes, aides familiales… !) Les moyens dédiés par la Région restent insuffisants et, si c’est un choix prioritaire, la commune devrait y suppléer plus encore… !


 Ajouter un commentaire 
Votre nom :
Votre courriel :
Votre note :
Commentaire :
Me prévenir lorsqu'il y a de nouveaux commentaires sur cette page
 
This is a captcha-picture. It is used to prevent mass-access by robots. (see: www.captcha.net)
Retranscrivez ici les lettres contenues dans l'image ci-dessus: