Développement durable

Nous proposons:

- Nous souhaitons créer un nouveau quartier entier qui sera construit sur un mode durable. Le Parc Athéna à Louvain-la-Neuve est le lieu idéal. Nous le ferons en partenariat avec l’Université, des promoteurs privés et la régie foncière provinciale (exemple de Malmo en Suède). Nous souhaitons faire de ce nouveau quartier une vitrine internationale du développement durable.

 

- L’évaluation des impacts environnementaux des services et activités de la commune pour dégager des priorités permettant de réduire efficacement ces impacts.

 

- Le renforcement et la concrétisation de l’Echevinat du Développement durable. Cette compétence doit être transversale car elle touche à tous les aspects de notre vie. Cet échevinat devra donc être central dans l’organisation de l’Exécutif communal. Son rôle consistera à garantir que chaque décision respecte le principe de développement durable. Ce but ne pourra pas être atteint sans une collaboration suivie tant avec les divers  échevins qu’avec l’Administration.

 

- La création d’un Comité du Développement durable qui sera composé d’un représentant de chaque service communal.  Ce Comité devra se réunir 1 fois par mois en présence de l’Echevin en charge et impliquera réellement le personnel communal dans la démarche pour répondre au mieux aux principes du Développement durable.

 

- D'étendre les fonctions de la Maison du Développement durable et la faire sortir davantage de ses quatre murs.

 

- De créer un outil pour évaluer l’adéquation de chaque projet avec le principe de développement durable.  Cela permettra de donner une « cote » à chaque projet. Ainsi tout projet qui aura une note inférieure à un certain seuil sera tout simplement rejeté. Le niveau du seuil sera régulièrement réévalué et sera éventuellement modifié pour améliorer encore notre efficacité.

 

- Qu’Ottignies-Louvain-la-Neuve soit certifiée ISO (norme qualité), l’objectif étant d’augmenter la satisfaction des citoyens par rapport aux services rendus par l’Administration tout en améliorant les conditions de travail du personnel communal.

 

- Une analyse « Développement durable ». Nous pensons que le développement durable ne peut pas faire l’objet d’un point déterminé du programme, parmi d’autres. Le développement durable constitue selon nous l’élément transversal par excellence à tous les dossiers, à toutes les politiques. Chaque politique, chaque projet devrait être évalué positivement en termes de développement durable pour être décidé, arrêté ou poursuivi. Nous proposons que le conseiller en environnement remette un avis sur chaque dossier.