septembre 2022 | OLLN2.0
 

Mois : septembre 2022

« Une nouvelle gare, c’est un projet important pour une ville… elle doit rencontrer les enjeux de mobilité et d’améngament de l’espace public mais aussi les enjeux climatiques et de devéloppement durable… Nicolas Van der Maren a rappelé le positionnement du groupe OLLN 2.0-MR dans ce dossier lors du conseil communal du 20 septembre 2022. Consultez ici le texte de de son intervention« 

Dans la jolie petite ville d’Ottignies-Louvain-la-Neuve, l’été touche doucement à sa fin… Il fut ensoleillé, chaud et calme. Très calme. Surtout au niveau de la gestion de la ville. Cette période de détente était donc propice à l’observation et à la réflexion. L’occasion de se poser, de faire le point ou encore de questionner les coutumes de chacun.

Du côté des grenouilles et de leurs acolytes, majoritaires au Collège communal, on avait l’impression que la vie suivait son cours… Certes, ils participaient bien par-ci par-là à quelques festivités locales. Mais alors que le soleil dardait ses rayons sur les chemins d’asphalte et de béton (de plus en plus nombreux dans les campagnes), toujours pas de plan canicule en vue.

Pourtant, les grenouilles n’aiment pas la chaleur… c’est bien connu ! Elles devraient comprendre que les autres individus, fragiles, sont aussi sensibles à la hausse des températures et auraient bien besoin d’un coup de main ! Mais les grenouilles et leurs acolytes préfèrent dépenser leurs sous, 40.000 € tout de même, pour une énième étude sur les îlots de chaleur. Alors que les solutions de végétalisation, de création d’infrastructures urbaines durables, de gestion durable des eaux pluviales et de diminution de la chaleur anthropique sont déjà bien connues…

Fin juillet, un sursaut agita cependant les grenouilles et leurs acolytes qui se mirent soudain à coasser et se réunirent en urgence. Mais que se passait-il ? Un article de presse relevait un retard important dans l’ouverture aux citoyens du parc Courbevoie, alors que celui-ci était terminé depuis des mois. Cet article laissait entendre une nouvelle tension entre la Ville, le promoteur immobilier et l’UCLouvain.

En février dernier, les grenouilles et leurs acolytes assuraient pourtant, à qui voulait l’entendre, que la gestion des dossiers importants ainsi que les relations entre la Ville et ses partenaires seraient différentes. Ils avaient semble-t-il “compris les messages” et “tiré les leçons” de leur crise existentielle de janvier… A peine 6 mois plus tard, le dossier du parc Courbevoie démontrait, que les vieux réflexes demeuraient identiques.

Si de bonnes raisons motivaient la non-reprise du parc par la Ville et son ouverture aux citoyens, quelles étaient-elles ? Si les motivations de la Ville étaient légitimes, pourquoi celles-ci n’étaient-elles pas communiquées en toute transparence aux citoyens et aux élus communaux ? Et de surcroit, si ce dossier avait fait l’objet d’un réel suivi rigoureux et diligent de la Ville, pourquoi convoquaient-ils un Collège en urgence au milieu de l’été, au lendemain d’un article de presse et des réponses ennuyées de l’acolyte qui gère l’urbanisme ? Pour quelles raisons avoir attendu de susciter, une fois encore, l’irritation des partenaires ?

Cela est d’autant plus regrettable que le Collège était interpellé par les élus du groupe Kayoux dans ce même dossier au mois de mai dernier et qu’on nous assurait alors que le parc “était sur point d’ouvrir”…

Mais parlons-en des Kayoux. De leur côté, l’été devait être studieux… Courageux mais lucides, ils avaient dû faire aveu d’échec de leur modèle dit participatif et avaient préféré jeter le gant, provisoirement. Ils avaient ainsi décidé de cesser de siéger au Conseil communal pendant 3 mois (on notera toutefois qu’il y a pas de réunion du conseil communal en juillet et en août), le temps d’essayer de se “trouver un nouveau souffle”… Un luxe pour ce groupe de 2 élus sur 31, permis par le travail persévérant des élus d’OLLN 2.0-MR qui assuraient une veille démocratique continue ! 

Est-ce à dire qu’ils ne pouvaient pas s’autoriser cette remise en question ? Bien sûr que non… Mais pas en abandonnant le navire, même temporairement !

A contrario, les chouettes de la minorité OLLN 2.0-MR organisèrent une tournée de rencontres citoyennes aux 4 coins de la commune au début de l’été : un travail de terrain pour une réflexion de fond avec les habitants pour envisager, ensemble, le projet de notre Ville et la façon de faire de la politique au niveau local.

Histoire de conclure ces brèves estivales de façon positive, les chouettes saluèrent le travail de l’Echevin de la culture, grenouille active, qui initia une collaboration de l’ensemble des groupes représentés au Conseil communal. L’objectif ? Œuvrer, ensemble, à la rédaction et à l’actualisation de deux règlements pour objectiver l’octroi des subsides culturels aux associations locales.

Morale de l’été : ne pas se laisser endormir par les belles paroles, les beaux discours et les grandes communications… toujours préférer les réelles actions !

Pour le Groupe OLLN 2.0-MR

Nicolas Van der Maren et Nancy Schroeders

Conseillers communaux

OLLN2.0 ©2022. All Rights Reserved.