Enseignement communal

Nous proposons:

- D’user de l’autorité de la Ville pour imposer à la Fédération Wallonie-Bruxelles (ex Communauté française) d’assumer enfin ses responsabilités dans la mise à disposition de nouveaux locaux adaptés pour l’Athénée de Lauzelle. Ce dossier est ouvert depuis 15 ans. Cela suffit !
- De finaliser la construction  de l’Ecole communale de Lauzelle ;
- De sécuriser les abords des écoles, et offrir des bâtiments scolaires sûrs, entretenus, et accueillants ;
- De mettre l’accent sur la maîtrise des fondamentaux dans l’enseignement communal afin:
a. d’apprendre à tous les élèves à lire, à écrire et à compter ;
b. d’apprendre aux élèves à apprendre en français ;
c. de détecter les difficultés d’apprentissage et y remédier à l’école, sans obliger les parents à recourir à des cours particuliers ;
d. de détecter les élèves présentant certains troubles de l’apprentissage (dyslexie, dyscalculie…) ou certaines caractéristiques (haut potentiel) et les prendre en charge à l’école, au besoin avec un soutien extérieur complémentaire ;
e. d’intégrer et d’utiliser les nouvelles technologies en classe et en complément du travail fait en classe.
De développer l’accueil extrascolaire, notamment par la mise en place de collaborations fortes entre l’école et un ensemble d’acteurs qui contribuent au développement du jeune avant et/ou après l’école : bibliothèques, musées et les académies de musique, clubs sportifs, tissu économique local (PME, industries,…), écoles de devoirs, secteur associatif.
De promouvoir une alimentation variée et de qualité dans les écoles communales.
De développer l’apprentissage des langues dès la 3ème maternelle, notamment par la pédagogie immersive et, le cas échant, en utilisant sa proximité géographique ou les contacts nés de jumelages avec des communes de langue étrangère ;
D’étudier la possibilité de prévoir des échanges linguistiques avec des écoles communales de Leuven.
De réduire les frais scolaires des élèves plus défavorisés;
De poursuivre l’aide aux associations actives dans le domaine de l’éducation à la circulation en rue. (Débrouillards, Provélo, …).
De continuer à prendre en compte les remarques émises au conseil communal des enfants.
De soutenir l’action des écoles de devoirs dans la ville.