Garantir la sécurité

La sécurité est la première des libertés !

La sécurité est la garantie du respect de chacun dans ses droits et libertés. Chacun aspire légitimement à ce que son intégrité physique, psychique et morale soit respectée en toute circonstance. Il souhaite vivre dans un quartier calme, tranquille et propre.

Force est de constater que la sécurité des personnes et des biens ne s’est pas améliorée. Pas un mois ne passe sans qu’un braquage, des agressions ou des vols ne soient recensés dans les journaux. La plupart du temps, ces faits se passent sur Louvain-la-Neuve et de nuit. Contrairement à la politique de l’autruche menée par la majorité en place, nous prendrons ce problème à bras le corps.

L’ensemble des acteurs de la sécurité en Brabant wallon prône l’installation des caméras de surveillance dans les centres urbains. Leur utilité en terme préventif et d’identification d’auteurs de délits n’est plus à prouver.


Nous proposons:

- De renforcer les patrouilles de nuit sur l’ensemble de la Commune. Actuellement, et pour toute période de l’année, seules deux patrouilles de police travaillent la nuit sur notre commune. Cela est nettement insuffisant. Nous ferons l’effort budgétaire nécessaire pour y remédier.
- De renforcer les effectifs de police. L’effectif actuel correspond au cadre de 2002. Il manque de 10 à 15 policiers pour répondre aux besoins réels.
- De renforcer l’information sur le fonctionnement des services de police, particulièrement en ce qui concerne les agents de quartier, afin d’accroître leur visibilité par la population.
- De placer des caméras de surveillance aux centres d’Ottignies et de Louvain-la-Neuve. Ces caméras auront un double objectif : la prévention (pour dissuader) et l'identification (pour traduire en justice). Pas de contrôle en direct mais bien une aide pour l’interpellation des auteurs et une dissuasion certaine au fur et à mesure que ces dispositifs seront connus.
- D'améliorer l’accueil des habitants et des services de police en créant enfin un nouveau commissariat de police dont le lieu d’implantation fera l’objet d’une analyse objective des interventions et de la rapidité de déplacement vers tous les quartiers de la Ville.
- Des antennes de police assurant des délais d’intervention courts et efficaces. - La création d’une brigade de gardiens de la paix (à pied et vélo électrique) sous l’autorité des policiers de proximité et présente dans tous les quartiers pour renforcer la prévention et la cohésion sociale.
- De poursuivre le recrutement régulier de policiers et mettre tout en œuvre pour alléger leurs tâches administratives
- L’installation d’une table ronde permanente sur la sécurité, incluant l'ensemble des acteurs de la vie communale.
- De publier chaque année un rapport statistique sur la sécurité à Ottignies - Louvain-la-Neuve.
- De mieux faire connaitre le Règlement de police sanctionnant les comportements inciviques par des amendes administratives. Une synthèse sera distribuée en toute-boites. Des citoyens mieux informés seront acteurs de la nécessaire prévention.

 

Dans les agglomérations, le bruit reste la première source des nuisances ressenties par la population. Sur notre Commune, le tapage nocturne est un réel souci dans plusieurs quartiers. Nous voulons devenir une ville-pilote dans la lutte contre le bruit.


Nous proposons:
- La mise sur pied d’une équipe luttant contre le bruit (gardiens de la paix) qui patrouille le soir et la nuit dans la ville. Elle sera chargée de maintenir un niveau sonore acceptable dans les différents quartiers et veillera à la cohabitation des professionnels-débits de boisson avec leurs clients, les étudiants et les riverains, en privilégiant le dialogue et l’action préventive. Par son rôle préventif et dissuasif, elle permettra aussi de diminuer la criminalité. Nous espérons pouvoir y associer les étudiants et l’UCL.
- La réalisation d’un cadastre du bruit la nuit dans les différents quartiers de la Commune les plus concernés par ce problème. Il nous permettra de prendre les mesures appropriées.
- La création d’un Echevinat aux affaires étudiantes (Voir « vivre ensemble »)
- La pose d’un mur antibruit le long de la N238. Nous démarcherons activement la Région wallonne (propriétaire de la voirie) afin qu’un mur antibruit puisse améliorer la quiétude des habitants.
- De suivre de manière proactive et dans le meilleur intérêt de nos habitants le projet de circuit de moto-cross de la sablière de Mont-Saint-Guibert.

Pour ce qui concerne la prévention, plusieurs dispositifs régionaux et fédéraux visent à octroyer des moyens financiers aux communes afin de développer des initiatives sur le terrain. Il s’agit notamment des plans stratégiques de prévention et de sécurité, des plans de prévention de proximité, des plans de cohésion sociale mais également d’initiatives en matière sportive ou culturelle.


Tous ces dispositifs existent à Ottignies – Louvain-la-Neuve mais ils sont sous exploités. Nous veillerons à les dynamiser en les plaçant notamment sous le contrôle des habitants via des comités d’accompagnement élargis.

 

L’école joue aussi un rôle déterminant en matière de prévention dans la mesure où l’un des objectifs principaux doit être l’égalité des chances pour tous. La mobilisation des parents, des éducateurs et du monde associatif doit être impulsée par les autorités communales. C’est en effet au niveau communal qu’il est plus aisé d’identifier précisément les difficultés potentielles ainsi que les solutions pour y répondre.

Au niveau de la sécurité routière, notre objectif est d'assurer un meilleur équilibre entre les différentes catégories d’usagers et d’offrir une plus grande sécurité routière aux personnes les plus vulnérables.

Notre long combat pour la sécurisation de plusieurs carrefours dangereux a partiellement porté ses fruits. Nous le poursuivrons !

Nous proposons:
- De publier la liste de tous les endroits réputés dangereux sur base des rapports de police.

- De sécuriser ces endroits via un plan d’investissement sur la législature, annexé d’office à tous les documents budgétaires.
- Un comportement respectueux sur la route s’apprend dès le plus jeune âge et doit être régulièrement rappelé. Nous lancerons donc une journée communale de prévention liée à la sécurité routière. Les écoles de la Commune y seront associées.

- De faciliter et encourager la mise en place des « anges-gardiens » aux abords des écoles. Ces derniers aident à la sécurité des élèves et parents circulant aux abords des établissements scolaires.

- De faciliter et sécuriser au maximum la mobilité des « deux roues » et également lors de travaux d’aménagement ou de réaménagement de voiries (marquages au sol, bornes, rambardes…).